Qu’est-ce qu’une lactofermentation ? Contient-elle du Lactose ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les légumes lactofermentés ne contiennent pas de lactose. Bien au contraire, sous l’action des bactéries (Lactococcus, Lactobacillus, etc.), il y a une production d’acide lactique qui n’a rien avoir avec le lactose des produits laitiers.

Pourquoi préparer des légumes lactofermentés ?

En plus d’être une excellente méthode de conservation, la lactofermentation est un procédé intéressant car il permet de consommer des légumes crus toute l’année tout en ayant un intérêt pour la santé.
En effet, on remarque que grâce à la lactofermentation, il y une augmentation de la teneur en vitamines C, B6 et B12 (intéressant pour les végétariens et végétaliens), et une meilleure biodisponibilité des minéraux par l’organisme.
Les aliments lactofermentés sont également une source intéressante de probiotiques. C’est donc une manière peu coûteuse de refaire ou d’entretenir son microbiote intestinal, soutenir son immunité, réduire les maladies inflammatoires de l’intestin, et agir sur les allergies grâce à l’amélioration du microbiome.

Matériel :

  • Des bocaux en verre munis d’un couvercle hermétique et d’un joint en caoutchouc

Ingrédients :

  • Du sel marin (non raffiné de préférence)
  • De l’eau de source ou filtrée (l’eau du robinet, contenant du chlore, ne convient pas)
  • Des légumes bios : chou, carotte, betterave, concombre, radis, fenouil, ail, cornichons, daïkon, navet, …
  • Des aromates selon votre goût : baies roses, ail, feuilles de laurier, graines de moutarde, de cumin, de fenouil, de coriandre, baies de genièvre, de poivre, zeste de citron, d’orange

Préparation :

  • Sérilisez les bocaux, les couvercles et les joints en les plongeant dans l’eau bouillante durant 20 minutes environ. Ensuite, laissez-les sécher sans les essuyer.
  • Lavez, épluchez et découpez les légumes.
  • Diluez une cuillère à soupe de sel par litre d’eau de source.
  • Remplissez les bocaux avec les légumes (seuls ou mélangés),
  • Ajoutez éventuellement les aromates de votre choix, tassez et recouvrez du mélange eau froide et sel
  • Refermez les bocaux et placez-les d’abord à température ambiante pendant 2 ou 3 jours afin de favoriser le début de fermentation, puis mettez-les dans un lieu plus frais (15-18°C) et patientez 3 semaines avant de les déguster.
  • Une fois ouvert, le bocal doit être conservé au réfrigérateur et consommé endéans les 15 jours.

0 comments on “La Lactofermentation

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :